Mandarine distillée

Type : Huile essentielle

Nom binominal : Citrus reticulata

Famille : Rutacées

Organe producteur : Fruit

Origine : Madagascar

Production : Culture, bio

  • La Maison Néroli respecte la législation en vigueur, nous interdisant de citer les propriétés des huiles essentielles, ainsi que leur posologie. C'est pourquoi nous avons choisi de parler quand il y a lieu de l'usage traditionnel et des propriétés des plantes, mais surtout de leur odeur, qui reste le meilleur indicateur de la qualité et de la personnalité d'une huile.

     

    Cette mandarine, c'est un manifeste.

    Un manifeste du savoir-faire, de la persévérance et de l'exigence.

    Car voyez-vous, la distillation des fruits à la vapeur, ça n'est pas donné à tout le monde.

    C'est que... ça pose de menus problèmes techniques, à commencer par le fait que si on distille un fruit entier, dans l'alambic on aura rapidement une sorte de bouillie, le jus va tout boucher et par dessus le marché il va provoquer ce qu'on appele de l'hydrolyse, très mauvaise pour la qualité de l'huile. C'est pour ça que normalement, on presse le zeste (ce qui donne l'essence de mandarine), ou on le distille, mais jamais on ne distille le fruit entier.

    Et on a tort.

    Parce que quand on y arrive (ce qui nécessite 'quelques' essais infructueux...), on n'obtient pas une huile essentielle de mandarine mais une pure merveille, sorte de concentré de jus et de zeste de mandarine, qui tient plus du caméléon que de l'huile essentielle.

    Au début, on est dans le fruit. Dedans. Une sorte de mandarine augmentée, qui donne l'eau à la bouche. Ca pétille presque. Puis au bout de quelques minutes, métamorphose : on passe sur le zeste, on est dans la confiserie, le sucre... c'est presque aussi doux que c'était acide quelques minutes auparavant.

    Vous me direz que c'est le cas avec les agrumes en général, et vous aurez raison : les notes de tête s'évaporent, pour laisser la place au reste. Sauf que là, c'est presque cinématique : tout cela est exagéré, d'une part car c'est le fruit entier qui est distillé, et d'autre part du fait de la présence de citrals, qui donnent ce côté acide et pétillant.

    Cultivée et distillée artisanalement sous mention Nature & Progrès.