Santal blanc

Type : Huile essentielle
Nom binominal : Santalum album
Famille : Santalacées
Organe producteur : Bois
Origine : Inde
Production : Sauvage

  • La Maison Néroli respecte la législation en vigueur, nous interdisant de citer les propriétés des huiles essentielles, ainsi que leur posologie. C'est pourquoi nous avons choisi de parler quand il y a lieu de l'usage traditionnel et des propriétés des plantes, mais surtout de leur odeur, qui reste le meilleur indicateur de la qualité et de la personnalité d'une huile.

     

    Légendaire, rituel, mystique et merveilleux... le santal est depuis longtemps une des matières olfactives les plus recherchées.

    En Inde, son pays d'origine, on l'utilise entre autres en cérémonie et pour parfumer les temples, pour la construction et l'ébénisterie, et en médecine pour ses multiples vertus. Pour la circulation et la décongestion ou contre certaines infections, par exemple, mais c'est avant tout pour la sphère émotionnelle et nerveuse qu'il est utilisé : grand équilibrant, régulateur majeur, il dénoue efficacement le stress et les tensions.

    On dit qu'il ouvre la conscience et permet d'accéder à la paix de l'âme, il est donc beaucoup utilisé pour la méditation et la prière. Il amène aussi de la clairvoyance : les Hindous l'utilisent pour le Tilak, qu'ils appliquent sur le troisième œil.

    La plupart de ces vertus découlent des propriétés des santalols, molécules qu'il contient majoritairement, et qui font le parfum incomparable du santal.

    Car ce n'est pas un hasard si le santal blanc fait partie des fragrances les plus réputées en parfumerie. C'est une des odeurs les plus douces et profondes, boisée mais crémeuse et lactée. Une merveille. C'est une des huiles les moins volatiles : à la bouteille, ou même sur une touche de parfumeur, il faut vraiment 'aller le chercher', comme on dit. Mais c'est donc aussi une de celles qu'on sentira le plus longtemps : sa tenue incroyable en a fait le roi des notes de fond en parfumerie.

    Le seul problème du santal, c'est sa rareté. L'énorme demande fait qu'il est surexploité, c'est donc devenu une espèce menacée qui est bien malheureusement souvent braconnée.

    Le santal que nous vous proposons, sélectionné par Oshadhi, fait partie des petites quantités vendues sous le contrôle du ministère de l'Agriculture indien. Nous pouvons donc garantir d'une part son origine, son éthique mais aussi son odeur, puisqu'avec ses 78% de santalols c'est probablement le plus beau qu'on puisse trouver.

     

    A noter : Ce santal blanc 'AG marked', dont la vente est contrôlée par le gouvernement Indien, est rare, très recherché, et donc particulièrement cher. Nous vous proposons beaucoup d'autres santals, en particulier un magnifique santal jaune, de Nouvelle-Calédonie, qui pourra vous intéresser en remplacement du santal blanc.

Huile