Baume du Pérou

Type : Huile essentielle

Nom binominal : Myroxylon balsamum var.pereirae

Famille : Légumineuses

Organe producteur : Résine

Origine : El Salvador

Production : Sauvage

  • La Maison Néroli respecte la législation en vigueur, nous interdisant de citer les propriétés des huiles essentielles, ainsi que leur posologie. C'est pourquoi nous avons choisi de parler quand il y a lieu de l'usage traditionnel et des propriétés des plantes, mais surtout de leur odeur, qui reste le meilleur indicateur de la qualité et de la personnalité d'une huile.

     

    Quoi de plus doux que l'odeur du baume du Pérou...

    Entre le miel et les fruits confits, le benjoin, le caramel, la vanille et le sucré de la cannelle, l'odeur chaude, douce et ronde de ce baume apaisera les caractères les plus trempés et enchantera les autres. Son action est à l'image de sa fragrance : douce et profonde, durable et tenace. Sur une touche de parfumeur, elle tiendra d'ailleurs plus d'une semaine, et est utilisée (à petites doses) en fixateur en parfumerie naturelle, ainsi que pour amener par exemple un côté oriental, ambré et légèrement poudré. Il a par exemple longtemps été utilisé par la maison Guerlain, entre autres pour Shalimar.

    Particulièrement équilibrant, très calmant, les propriétés de ce baume s'expliquent autant par son odeur que par sa composition : si parfois certaines odeurs peuvent être apaisantes sans raison biochimique, ou l'inverse, on a ici majoritairement des esters (équilibrants) et des acides (calmants).

    Avec lui, c'est sûr, on ne va pas s'énerver...

     

    A noter : L'huile essentielle distillée n'est pas considérée comme un sensibilisant puissant, contrairement au baume brut. Néanmoins, elle contient toute une collection d'allèrgènes potentiels, l'usage olfactif est donc à privilégier.

Huile