Cyprès lusitanica

Cyprès lusitanica

Type : Huile essentielle

Nom binominal : Cupressus lusitanica

Famille : Cupressacées

Organe producteur : Rameaux

Origine : Madagascar

Production : Sauvage

  • La Maison Néroli respecte la législation en vigueur, nous interdisant de citer les propriétés des huiles essentielles, ainsi que leur posologie. C'est pourquoi nous avons choisi de parler quand il y a lieu de l'usage traditionnel et des propriétés des plantes, mais surtout de leur odeur, qui reste le meilleur indicateur de la qualité et de la personnalité d'une huile.

     

    Originaire du Portugual mais présent depuis longtemps à Madagascar, ce cyprès est une vraie surprise.

    Dès l'ouverture, un vent frais se lève. Un côté mentholé-cinéolé, mais très doux, tempéré. Et tout de suite, une autre fraîcheur : un côté citronné, vivant et joyeux. Ce cyprès, c'est donc un beau soleil en hiver. Celui qui vous donne envie d'aller marcher et respirer un peu. En forêt.

    Car derrière tout ça, on sent les facettes balsamiques et boisées... c'est aussi un 'vrai' cyprès : ça respire.

    Ca chante, ça pétille ET ça respire : derrière la fantaisie, on reconnait bien l'arbre. Le géant, qui file vers le ciel. Et vous savez quoi ? Le citronné participe à cette verticalité, en y ajoutant un grain de folie. Filant, fin, ce citronné c'est une évidence qui s'impose, en toute simplicité. C'est le petit supplément d'âme.

    Comme si quelque chose du cyprès nous était révélé.

    Du point de vue biochimique, rien d'étonnant, et c'est ça qui est étonnant. Ni menthol, ni cinéole, déjà, et 6% de limonène. Sur le papier donc, pas de quoi pétiller, et pas non plus de vent frais.

    Comparé au cyprès de Provence, moitié moins de monoterpènes, mais de petites surprises : 7% de camphre, 6% de myrcène, apparemment pas de cédrol (donc pas d'effet oestrogen-like), et 15% de sabinène, à l'odeur épicée... qui ne doit pas être étranger à l'odeur de ce trésor !

Huile