Jasmin sambac

Jasmin sambac

Type : Absolue ou extrait CO2

Nom binominal :Jasminum sambac

Famille : Oléacées

Organe producteur : Fleur

Origine : Inde

Production : Culture, conventionnel.

  • La Maison Néroli respecte la législation en vigueur, nous interdisant de citer les propriétés des huiles essentielles, ainsi que leur posologie. C'est pourquoi nous avons choisi de parler quand il y a lieu de l'usage traditionnel et des propriétés des plantes, mais surtout de leur odeur, qui reste le meilleur indicateur de la qualité et de la personnalité d'une huile.

     

    Le jasmin sambac...

    Passionné, intense et solaire, mais aussi velouté et moelleux, avec en prime la douceur de la fleur d'oranger... ce jasmin, qui n'est pas à un paradoxe près, est un véritable voyage.

    Selon les cultures, le jasmin a été symbole d'amour, de pureté, de sensualité, d'exotisme...

    Son arôme d'une grande complexité en fait un parfum en soi. Il est capiteux, floral évidemment, mais aussi fruité, miellé et légèrement vert...

    L'odeur du jasmin a son propre adjectif : on dit qu'elle est 'indolée'.

    L'indole est une molécule... comment dire... un peu spéciale. Selon sa concentration, elle passera de repoussante à envoutante. De fécale quand elle est pure, elle devient florale, séduisante et littéralement intoxicante à faible concentration. À 2 ou 3%, noyée dans l'incroyable richesse du jasmin, elle le rend sensuel, charnel... un peu animal. C'est aussi ça, entre autres, qui fait que le jasmin est enivrant, narcotique et intoxicant. Entre autres, car comme souvent pour les absolues, le jasmin est composé de molécules aux propriétés puissantes, car généralement produites par les fleurs pour attirer les pollinisateurs, et leur donner envie de revenir. Elles sont donc psychotropes, tantôt euphorisantes, tantôt très calmantes... et rendent les fleurs très attirantes, irrésistibles, et donc enivrantes. Au sens propre. Pour les abeilles comme pour nous.

    Sensuel, capiteux, floral, exotique... le jasmin est une reine de la nuit. Une reine des Mille-et-une-nuits.

    C'est d'ailleurs la nuit et tôt le matin qu'on récolte ses fleurs, à la main évidemment et avec une grande délicatesse, car c'est la nuit qu'il exhale ses parfums.

    Nous vous proposons deux jasmins sambac. Une absolue et un extrait CO2. Pour ce dernier, l'extraction ne se fait pas à l'alcool mais avec du CO2, le gaz, mais comprimé à des pressions extrêmes. On le dit alors super-critique. Il extrait donc par pression les précieuses molécules du jasmin.

    L'absolue que nous avons choisie, sourcée par Oshadhi, en Inde, est tout simplement sublime, d'une incroyable sensualité, ronde et tout à fait addictive. La note fleur d'oranger côtoie une note de lys, grasse et avec toute la rondeur d'un enfleurage. Puissante, éloquente, envahissante, elle est la représentation olfactive du mot 'capiteux'. Pure, elle est paradoxale : à la fois c'est trop, et à la fois on ne peut pas s'empêcher d'y revenir, de s'y vautrer... une véritable expérience. Diluée, elle est d'un charme fou, élégante et raffinée, orientale, avec un côté mystérieux...

    Tous simplement spectaculaire. Du grand art.

    L'extrait CO2, toujours de chez Oshadhi, est presque plus étonnant encore, extrêmement proche de l'odeur de la fleur. On a l'impression de déambuler dans un champ de jasmin, une grande douceur florale remplace l'exubérance de l'absolue... en tous cas en apparence. On a du vert, un peu de fraîcheur toute relative, ainsi que du fruit, doux et sucré. Plus estivale que l'absolue, on a à la fois la chaleur d'une après-midi d'été et la fraîcheur, ou plutôt la douceur, de la nuit.

    Bienvenue dans l'âme du jasmin...

Huile