Lavande aspic

Lavande aspic

Type : Huile essentielle

Nom binominal : Lavandula latifolia ou lavandula spicata

Famille : Lamiacées

Organe producteur : Sommités fleuries

Origine : France (Drôme et Alpes-Maritimes)

Production : Culture, bio

  • La Maison Néroli respecte la législation en vigueur, nous interdisant de citer les propriétés des huiles essentielles, ainsi que leur posologie. C'est pourquoi nous avons choisi de parler quand il y a lieu de l'usage traditionnel et des propriétés des plantes, mais surtout de leur odeur, qui reste le meilleur indicateur de la qualité et de la personnalité d'une huile.

     

    La lavande aspic, c'est d'abord une question d'altitude. On la trouve en milieu naturel jusqu'à 800 mètres d'altitude. Au-delà, c'est la lavande 'vraie' qu'on trouvera, jusqu’à 1800 mètres en France, et beaucoup plus dans certaines régions du monde. Et 'entre' les deux : le lavandin, hybride naturel, qui emprunte un peu des propriétés de ses deux parentes.

    Comparée à la lavande vraie, la lavande aspic a trois particularités principales : l'absence d'esters, et la présence de cinéole et de camphre. On compte jusqu'à 30% de cinéole, et 15% de camphre (beaucoup plus pour certaines aspic du Portugal ou du Maroc). Pour résumer, le cinéole apportera les propriétés respiratoires, et le camphre les propriétés anti-douleur. Enfin, la forte proportion de linalol (jusqu'à 45%) lui confère des propriétés cicatrisantes et participe aux propriétés anti-douleur.

    Cette lavande est donc intéressante pour les agressions cutanées (brûlures, piqures...), pour les voies respiratoires, et enfin contre certaines douleurs musculaires et articulaires.

    Nous vous proposons deux lavandes aspic :

    Lavandes et Compagnie (Drôme): La première, de chez Lavandes & Compagnie, dans la Drôme. Particulièrement douce et agréable, fine et subtile. Un savoir-faire d'exception pour un résultat magnifique, par le spécialiste des lavandes artisanales.

    Senteurs du Claut (Alpes-Maritimes): La seconde, de chez Senteurs du Claut, sera intéressante par sa teneur en camphre plus élevée, dûe au biotope et à la distillation, qui en fait une lavande plus typée, et plus typique des descriptions de la littérature.

     

    A noter : Comme pour toutes les huiles artisanales, on note dans ces lavandes des différences de biotope, de terroir, de distillation et de caractère de l’artisan... mais, comme toujours pour nos 'collections', ce sont deux vraies lavandes, les plus belles de la production artisanale française, qui auront toutes les propriétés décrites dans la littérature.

Huile