Patchouli

Type : Huile essentielle
Nom binominal : Pogostemon cablin
Famille : Lamiacées
Organe producteur : Parties aériennes
Origine : Indonésie et Sri Lanka
Production : Bio (Oshadhi, Herbes & Traditions) et conventionnel (Le Sourceur)

  • La Maison Néroli respecte la législation en vigueur, nous interdisant de citer les propriétés des huiles essentielles, ainsi que leur posologie. C'est pourquoi nous avons choisi de parler quand il y a lieu de l'usage traditionnel et des propriétés des plantes, mais surtout de leur odeur, qui reste le meilleur indicateur de la qualité et de la personnalité d'une huile.

     

    Morphologiquement, le patchouli ressemble à s'y méprendre à la menthe. Sur pied, il n'a pas d'odeur : il doit être fermenté et séché, c'est alors qu'il est distillé avant d'être vieilli en fût.

    Sa composition singulière lui confère des propriétés particulièrement intéressantes, d'un côté pour la peau (il est anti-inflammatoire et très régénérant cutané), et pour la circulation puisqu'il favorise entre autres le retour veineux.

    Mais en réalité, c'est surtout pour son odeur si caractéristique qu'il est utilisé. Une odeur aussi profonde que clivante : peu d'huiles provoquent de telles réactions à l'olfaction. Il faut dire qu'il remue un peu, qu'il est à la fois sensuel et charismatique, et que certaines facettes de son odeur ne font pas l'unanimité : avec son odeur de 'vieux bois', il est à la fois terreux, fumé, entre sec et moisi, et pourtant très incarné. Largement de quoi ne pas plaire à tout le monde...

    Le patchouli est distillé avec des méthodes traditionnelles locales, dans des terroirs différents, donc chaque patchouli sera très différent.

     

    Nous vous en proposons trois :

     

    Herbes et Traditions: Le premier nous vient de chez Herbes & Traditions, distillé au Sri Lanka. Très doux, assez simple en apparence, il est plutôt humide, terreux, avec quelque chose de floral et un peu nard. Le plus sage et le moins fumé.

     

    Oshadhi: Le second a été sélectionné par Oshadhi, en Indonésie. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il est fumé. Sec, très chaud et très fumé, avec une note de vieux bois, quasiment pas humide et très peu terreux. On se croirait presque dans un fumoir...

     

    Le Sourceur: Le troisième vient lui aussi d'Indonésie, sélectionné par Le Sourceur. Probablement le plus typique, très 'vieux bois' et même un peu fut de chêne, doucement fumé et très herbacé, avec une belle richesse et un grand équilibre. Le seul non certifié bio, il est cependant distillé par l'association Cœur de Forêt, qui elle est certifiée, puis acheté par Le Sourceur.

     

    Trois huiles magnifiques, distillées avec passion, qui partagent leurs indications mais ayant chacune sa personnalité.

Huile