Petit grain bigarade

Type : Huile essentielle
Nom binominal : Citrus aurantium ssp. amara
Famille : Rutacées
Organe producteur : Feuilles et fleurs
Origine : Égypte et Madagascar
Production : Culture, bio

  • La Maison Néroli respecte la législation en vigueur, nous interdisant de citer les propriétés des huiles essentielles, ainsi que leur posologie. C'est pourquoi nous avons choisi de parler quand il y a lieu de l'usage traditionnel et des propriétés des plantes, mais surtout de leur odeur, qui reste le meilleur indicateur de la qualité et de la personnalité d'une huile.


    Les 'petits grains' sont le produit de la distillation des feuilles (et parfois des petits fruits verts) des agrumiers. Et le bigaradier est l'arbre qui donne l'orange amère (la bigarade), ainsi que... le néroli, qui n'est autre donc que la fleur d'oranger.

    Ce bigaradier sera donc, comme tous les petits grains, une huile à l'odeur à la fois verte et fruitée. Composé majoritairement d'acétate de linalyle, avec un peu de linalol, sa composition n'est pas si éloignée de celle de la lavande. Comme elle, le petit grain sera calmant, mais avec ses 65% d'esters il sera plus équilibrant. Il sera plus intéressant qu'elle en anti-spasmodique (digestif entre autres), mais aussi plus intéressant pour la concentration, pour les nerveux et celles et ceux qui ont tendance à s'éparpiller : il sera pour eux calmant et recentrant, permettant d'être plus focus, plus à ce qu'on fait.

    Son odeur est très agréable, et rarement rejetée : d'une part elle est très douce mais très équilibrée, et d'autre part elle présente l'avantage de ne pas être marquée dans la mémoire olfactive. Elle ne rappelle généralement rien de précis, et permet donc d'affirmer son action sans à-priori.

    Nous vous proposons deux bigaradiers petits grains, différents mais avec un point commun qui les rend particulièrement intéressants : les deux ont été distillés avec un peu de fleur d'oranger, avec donc un peu de néroli. Ils ont donc une douceur et une rondeur incomparables.

     

    Oshadhi (Egypte): Le premier, de chez Oshadhi, avec une vraie note fleurie. On a le vert et le végétal de la feuille, le fruité, et le floral doux, chaleureux et rassurant du néroli. Une huile riche, complexe et très équilibrée, à la fois posée et enfantine, vivante et réjouissante. Une bien belle distillation, qui sort du lot.

     

    Astérale (Madagascar): La seconde est distillée par Astérale, à Madagascar. Chez Astérale, on est dans l'exigence et la précision. Chaque huile doit présenter les caractéristiques thérapeutiques représentatives de son espèce. Et si celle de chez Oshadhi est magnifique, ses caractéristiques s'éloignent de celles décrites par la littérature, étant plus douce, plus ronde et plus fleurie. Chez Astérale, on a une huile précise, qui présente exactement les propriétés habituellement décrites. Elle est donc verte et fruitée, et la fleur se fait discrète. Elle soutient et structure l'ensemble, discrètement. Un vrai travail d'horlogerie, une mécanique de précision dont Astérale a le secret et que nous avons la joie de vous présenter.

Huile