Tanaisie annuelle (ou camomille bleue de l'Atlas)

Nom binominal : Tanacetum annuum

Famille : Astéracées

Organe producteur : Fleurs

Origine : Maroc

Production : Culture, bio

  • La Maison Néroli respecte la législation en vigueur, nous interdisant de citer les propriétés des huiles essentielles, ainsi que leur posologie. C'est pourquoi nous avons choisi de parler quand il y a lieu de l'usage traditionnel et des propriétés des plantes, mais surtout de leur odeur, qui reste le meilleur indicateur de la qualité et de la personnalité d'une huile.

     

    On peut voir la tanaisie annuelle comme une matricaire plus-plus. Si on s'en réfère à sa couleur, à ses propriétés ou à ses 20% de chamazulène, sa molécule majoritaire, on est dans le vrai. Cette 'autre' camomille bleue, nous venant de l'Atlas, a en effet des propriétés supérieures à la matricaire, plus de chamazulène, et elle est donc bleu nuit, bien plus foncée que sa cousine européenne.

    Ce serait compter sans son odeur, bien différente. Si la matricaire est veloutée et éthérée, la tanaisie, bien que tout aussi douce, est beaucoup plus vivante, un peu plus incarnée et plus chaude, à l'image du climat qui l'a vu naître. Et comme souvent pour les plantes d'Afrique du nord, on trouve un peu de camphre, qui participe ici à cette chaleur ainsi évidemment qu'aux propriétés de l'huile. Et si tout le monde n'apprécie pas forcément l'odeur de la matricaire, celle de cette tanaisie est généralement très appréciée. Il faut dire que c'est indéniablement la plus belle que nous ayons senti, artisanale et sourcée avec exigence par Oshadhi.

    Elle s'utilisera soit en olfaction, soit très largement diluée dans une huile végétale, souvent en dessous de 5%

Huile