Vétiver

Type : Huile essentielle
Nom binominal : Vetiveria zizanoides ou chrysopogon zizanoides 
Famille : Poacées
Organe producteur : Racine
Origine : Madagascar, La Réunion, Haiti, Indonésie, Inde
Production : Bio (Madagascar, Inde du Sud) / Sauvage ( Inde du Nord, hydrodistillé) / Conventionnel (Haïti, Réunion, Java, 6 ans d'âge)

  • La Maison Néroli respecte la législation en vigueur, nous interdisant de citer les propriétés des huiles essentielles, ainsi que leur posologie. C'est pourquoi nous avons choisi de parler quand il y a lieu de l'usage traditionnel et des propriétés des plantes, mais surtout de leur odeur, qui reste le meilleur indicateur de la qualité et de la personnalité d'une huile.

     

    Disons-le tout net : le vétiver une des huiles essentielles les plus complexe, les plus

    C'est qu'il a quelques 'petites' particularités.

    Déjà, on dit souvent du vétiver qu'il est ancrant et qu'il est lié à la terre.

    Je crois qu'il n'est pas lié à la terre : il est la terre.

    Pour commencer, ce sont les racines qu'on distille. Extrêmement développées, elles sont fasciculées et descendent jusqu'à 4 mètres. Et dans ces racines, on trouve des molécules directement issues de la terre, qui sont donc 'fondatrices' du végétal. C'est ça qui fait que le vétiver est si spécial, c'est entre autres ça qui fait son odeur, et c'est ça qui fait que selon les terroirs, il sera toujours très typé : c'est de loin l'huile avec les plus grandes spécificités régionales.

    C'est aussi l'huile avec les plus grandes spécificités biochimiques, puisque bon nombre de ses molécules ne se trouvent que dans le vétiver.

    Son odeur enfin, d'une infinie richesse, est toujours terreuse et boisée, et généralement fumée. Mais selon les origines, elle pourra être tantôt chaude et sèche, tantôt verte, parfois sucrée, et parfois sombre et mystérieuse.

     

    Astérale (Madagascar): A la Maison Néroli nous avons longtemps fait le choix de ne vendre que le vétiver d'Astérale, distillé artisanalement à Madagascar. C'est toujours celui que nous vous conseillons pour bénéficier au mieux des effets sur la circulation, les inflammations ou la régénération cutanée par exemple. Pour une bonne raison : alors que nos autres vétivers ont d'abord été distillés pour magnifier leur odeur, le leitmotiv d'Astérale est 'l'exactitude thérapeutique'. L'arôme n'est pas en reste, doucement terreux mais avec des notes douces et sucrées, il est réconfortant et enveloppant. Le jour il apaise l'âme et aide à poser les pensées, le soir il sera très utile pour trouver un repos réparateur. Un vétiver magnifique sur tous les plans, qui ravira autant les novices que les amoureux du vétiver.

    Sauf que chez Néroli, on aime tellement le vétiver qu'on a décidé de vous en proposer sept, tous plus beaux les uns que les autres. Sept sublimes vétivers originaires de tout l'océan Indien, qui vous feront voyager et vont vous surprendre.

     

    La compagnie Air Vétiver vous souhaite la bienvenue à bord.

     

    Le Sourceur - Haïti : Pour commencer, le vétiver d'Haiti, sélectionné par Le Sourceur. Si Haiti produit la majorité du vétiver du marché, on y trouve de tout. Fidèle à lui-même, Le Sourceur nous a trouvé le plus beau vétiver : boisé, chaud, sec et terreux, bien fumé, il a un côté racine d’iris. C'est aussi le plus éthique d'Haiti : la situation sociale y est tellement précaire, et le marché du vétiver tellement lucratif, qu'il faut s'appuyer sur des gens de confiance. En l'occurence, c'est le NRSC, une association des plus sérieuses, garante de l'origine irréprochable de cette essence.

     

    Hermitage - La Réunion: La Réunion ensuite, avec le vétiver Bourbon de chez Hermitage. C'est l'origine la plus recherchée, avec l'huile considérée comme la plus riche et la plus équilibrée. Et en effet il est de toute beauté : très boisé et très vivant, c'est un savant équilibre entre la chaleur de l'argile cuite... et la terre après une forte pluie; avec en fond une note de noisette grillée.

     

    Hermitage - Java: Le suivant nous vient d'Indonésie, et plus précisément de Java, et il est sélectionné par Hermitage. Classiquement, on dit du vétiver de Java qu'il est plus terreux et beaucoup plus fumé. Celui-là a un petit quelque chose en plus : c'est notre 'vétiver surprise'. A la bouteille ou sur une touche, c'est juste un beau vétiver. Argile chaude, terre cuite, très doux mais avec une certaine fraîcheur. Très bien, mais plutôt classique. La surprise, c'est quand on le met sur la peau. Monsieur Tout-le-monde se transforme alors en Superman, et notre vétiver en pure merveille, très rond, et d'une grande richesse. Des notes puissantes de vieux cuir, de terre chaudes et sèche, de cacao et de vieux meuble. Ce n'est tout simplement pas le même.

     

    Hermitage - Inde du Sud: Ensuite, l'Inde du Sud, toujours chez Hermitage. Si le vétiver bourbon est le plus réputé, de l'avis général celui d'Inde n'est pas très loin derrière. Et en ce qui concerne celui-ci, je dirais même qu'il est au moins aussi beau. Chaud, terreux-sec et herbacé à l'ouverture, le coeur est boisé, doux, d'une grande richesse, avec des notes de cacao grillé et de noisettes torréfiées. Le tout bien fumé : si c'est ce que vous aimez dans le vétiver, ne cherchez pas plus loin.

     

    Si ces quatre premiers sont magnifiques, les trois suivants sont plus étonnants encore.

    Sélectionnés eux aussi par Hermitage (mais comment font-ils ?), ils sont rares, précieux, et exceptionnels.

     

    Hermitage - Inde du Nord: Le Royal Super Premium, pour commencer, un vétiver sauvage du nord de l'Inde. Ce n'est pas un vétiver, c'est un spectacle. A l'ouverture, de la terre humide, des pelures de carottes (oui, précisément de carottes), des vieux livres et une grande fraîcheur : on sent nettement le pétrichor, l'odeur de la pluie... on a presque l'impression d'être carrément sous la pluie. Mais au fur et à mesure, ça se réchauffe : des épices, de la paille, de la terre cuite... avec, enfin (plusieurs heures après, tout de même), des notes chocolatées.

     

    Hermitage - Hydrodistillé: Ensuite, l'hydro-vétiver, lui aussi du nord de l'Inde. Lui, il ne fait rien comme les autres. Déjà, comme son nom l'indique il est hydrodistillé, ce qui signifie qu'au lieu de distillé à la vapeur, le végétal est immergé dans l'eau de la distillation. Comme on fait l'eau de vie, par exemple. Sa couleur ensuite, d'un beau vert profond. Et enfin, surtout, son odeur. Peut-être la plus riche qui soit, toutes huiles confondues. A l'ouverture, du vieux cuir et de l'herbe chaude... puis vient le vent frais. De la chaleur, de la terre, ET du vent frais. Et vert.

    Les heures passant, on se laisse embarquer : on est dans le vert, très végétal, et en même temps on est au bord de la mer, le nez dans la brise fraîche. Avec toujours, en fond, tout ce qui fait le vétiver. Du grand art.

     

    Hermitage - 6 ans d'âge : Pour finir, rien de moins que le graal du vétiver. Le vétiver superlatif. Le somptueux vétiver Java 5 ans. Car à l'instar d'un bon vin, certaines huiles comme le santal ou le vétiver sont des huiles de garde, qui vont se bonifier avec le temps. Et c'est clairement le cas de celui-ci. Une sorte de concentré, de sublimé de vétiver. On est plus dans l'odeur, on est dans la sensation. On pourrait tenter une description, parler de terre cuite évidemment, mais aussi de tourbe, de chocolat, ou de réglisse. Mais franchement, ce serait trompeur. C'est indescriptible. On est dans la matière.

    Sa beauté n'a d'égal que son prix, à la hauteur de la rareté du produit.

Huile